Les écologistes feront front

— 

«Notre premier opposant est le Front national, la gauche peut empêcher la montée du populisme.» Antoine Maurice, tête de liste EELV aux municipales, a rappelé mercredi sa volonté de ne pas laisser cette seule alternative politique aux Toulousains. Le 18 décembre, les militants devraient entériner les accords de partenariat avec les partis pirate et occitan. Et même si les écologistes sont toujours en négociations avec le Parti de gauche, il y a peu de chance qu'un accord aboutisse. Une liste sera présentée mi-janvier.