Nouvelle fusillade aux Izards

— 
Le quartier des Izards (archives).
Le quartier des Izards (archives). — F. Scheiber / 20 Minutes

Dimanche soir, le quartier des Izards a connu sa troisième fusillade en quatre jours. Celle-là a fait deux blessés, deux jeunes de 18 ans. L'un est très grièvement touché à l'abdomen, l'autre plus légèrement à la main. Les coups de feu ont éclaté à 22 h 30 devant le porche d'un immeuble, au n° 9 de la rue des Chamoix. «Il y a eu deux rafales à quelques secondes d'intervalle. Une longue, l'autre plus courte», précise Michel Valet, le procureur de la République. Sur place, les policiers ont retrouvé 26 douilles d'une «arme de guerre type kalachnikov» et un pistolet automatique. Une autre arme, chargée, a été découverte «à proximité» lundi matin.

Cellule d'écoute


Un homme a été placé à garde à vue. Il pourrait être un des passagers de la voiture aperçue sur les lieux de la fusillade. Mais le procureur reste très prudent sur ce point. Cet événement sanglant est donc le troisième d'une série rapprochée dans ce secteur, connu pour ses trafics de drogue. Mercredi 4 décembre, au même endroit, des tireurs ont arrosé en pleine après-midi les façades d'un salon de coiffure et d'un bureau de tabac. Le lendemain, route de Launaguet, un jeune homme à vélo a été heurté par une voiture et a essuyé un coup de feu. «Ces trois faits justifient une très grande attention», insiste Michel Valet qui ne privilégie aucune piste. La mairie a mis en place «une cellule d'écoute» pour les habitants. Elle ouvrira ce mardi à 18 h au Centre d'animation des Chamois.