L'heure de Jonathan Zebina est (re)venue

Nicolas Stival

— 

Zebina évoluera avec Spajic et Yago.
Zebina évoluera avec Spajic et Yago. — F. Lancelot/SIPA

Samedi contre Ajaccio, la prophétie d'Alain Casanova se réalisera. «A lui d'être patient, et son heure viendra», répond invariablement l'entraîneur toulousain, lorsqu'on l'interroge sur le cas Jonathan Zebina. Le capitaine du TFC, longtemps confiné à l'infirmerie, puis au banc de touche, fêtera sa première titularisation en L1 cette saison face au relégable corse. Un match à ne pas rater pour les Violets, modestes 15es.

Un départ cet hiver ?


En l'absence d'Aymen Abdennour (genou), l'ex-international (1 sélection) occupera le centre d'une défense à trois du haut de ses 35 ans, entouré de deux jeunes de 20 ans, Steeve Yago et Uros Spajic. Serge Aurier devrait monter d'un cran, pour occuper le flanc droit du 3-5-2, son poste préféré. Souvent blessé depuis son arrivée de Brest à l'été 2012, Zebina est revenu à 100 % de ses possibilités. D'où une certaine impatience, que le pourtant très policé défenseur avait laissé transparaître le 20 octobre, devant les caméras de beIN Sport. «Il faut garder une attitude positive, mais ça commence à devenir compliqué», confiait-il alors, en évoquant même un possible départ vers les Etats-Unis au mercato d'hiver, six mois avant la fin de son contrat. Son temps de jeu en équipe fanion se résumait alors à une minute à Saint-Etienne (1-2). Depuis, Zebina a joué la seconde mi-temps contre Rennes (0-5) et 90 minutes à Créteil, en Coupe de la Ligue (1-3), avant de rester sur le banc samedi à Annecy, contre Evian-Thonon-Gaillard (2-1). Son expérience et son sens du placement ne pourront pas faire de mal à la 14e défense de Ligue 1 (18 buts encaissés, comme… l'AC Ajaccio).

■ Amical à Luzenac

Pour meubler la trêve internationale, le TFC disputera une rencontre amicale le jeudi 14 novembre (19 h), dans le pittoresque stade Paul-Fédou de Luzenac (National).