Futi Tavana, la bonne pioche

Nicolas Stival

— 

L'international américain d'origine samoane a réussi ses débuts en Ligue A.
L'international américain d'origine samoane a réussi ses débuts en Ligue A. — F. Scheiber/20 Minutes

L'expression de «parcours atypique» est souvent galvaudée. Pas pour Futi Tavana. Le nouveau central des Spacer's (26 ans, 2, 03 m), né en Nouvelle-Zélande, a grandi aux Samoa. Il a déménagé à Hawai à l'adolescence, avant de s'installer dans l'Utah, pour suivre les cours de l'université mormone de Brigham Young, dont il est sorti en 2012 avec un diplôme de «business management». Et le volley dans tout ça ? «Cela peut être une sacrée bonne pioche», souligne Cédric Enard.

Conseillé par l'entraîneur de l'équipe de France


L'entraîneur des Spacer's a attiré Tavana au sortir d'une saison sans jouer, ou presque, chez les Italiens de Piacenza. «Je le suivais déjà quand il évoluait avec son université, et j'en ai parlé à Laurent Tillie», indique Enard. L'actuel sélectionneur de l'équipe de France avait sympathisé avec l'Américano-Samoan lors de ses voyages aux Etats-Unis pour suivre son fils Kevin, dans le championnat universitaire. «Futi a envoyé un texto à Laurent pour savoir s'il avait un club à lui conseiller», indique le technicien toulousain. Voilà comment le tout frais champion d'Amérique du Nord a débarqué chez les Spacer's. L'international US s'est fait remarquer dès ses débuts, dans la victoire (19 points, dont 7 blocs à Sète) comme dans la défaite (9 dont 5 contre Paris). «Je n'attaque pas très puissamment, confesse Tavana. Mais je me focalise sur le secteur du contre.» Hors parquets, le central, débarqué à Toulouse voici à peine dix jours, a déjà réussi son opération séduction. «Il communique avec tout le monde, c'est un bon gars, travailleur et souriant», se félicite Enard. «J'ai été très vite accepté», réplique en anglais cet amateur de plages et… d'histoire. «L'Europe, c'est très excitant, j'adore les vieux bâtiments.» Ce mardi à Tours (20 h), il ne sera toutefois pas question de visites d'églises ou de châteaux. Seulement d'un très rude combat chez le champion de France en titre, également vainqueur de la Coupe de France grâce à son succès sur les Spacer's, en finale.

■ Missionnaire

Les jeunes Mormons sont incités à prêcher l'Evangile. «J'ai consacré deux années, jusqu'en 2008, à ma mission en Californie, confie Tavana. Je faisais du porte-à-porte en espagnol pour servir Jésus.»