Valentin vise la capitale

— 
Le chef Valentin Néraudeau.
Le chef Valentin Néraudeau. — FRED SCHEIBER/20 MINUTES


Il y a neuf ans, il ouvrait son premier restaurant. Au printemps dernier, il participait à l'émission culinaire Top Chef. A 29 ans à peine, le cuisinier toulousain Valentin Neraudeau poursuit son ascension en prenant les rênes du Bermuda Onion. Ce restaurant parisien du XVe arrondissement, qui fit les beaux jours du centre Beaugrenelle, rouvrira ses portes le 22 octobre après des années de fermeture. «C'est un rêve de chef qu'on ne peut pas refuser. Ce sera un restaurant bistronomique, une cuisine fusion, avec des produits du Tarn et du Gers. Je garde 60 % des fournisseurs que j'ai aujourd'hui au Carré Rouge, mon restaurant toulousain où je serai encore présent la moitié de la semaine», insiste cet adepte des pianos. 

Et comme dans l'émission phare de M6, il va devoir jongler. Dans la Ville rose, sa petite salle de la rue des prêtres compte 38 places. Dans la capitale, il devra gérer 460 couverts et une quarantaine de salariés. Un véritable challenge, qui ne fait pas peur à ce jeune chef, boulimique de travail.