Expulsable, elle s'emmure

— 

Morgane vit rue des Jumeaux.
Morgane vit rue des Jumeaux. — FRED SCHEIBER/20 MINUTES

Elle est sous le coup d'une expulsion depuis mardi matin. Symboliquement, Morgane, 40 ans, mère d'un adolescent de 16 ans, a décidé de s'emmurer dans la maison qu'elle squatte depuis le mois de mai, rue des jumeaux. «Elle appartient à la mairie, mais depuis 2007, c'est vide. Je ne leur demande pas de me reloger, mais d'avoir un délai car de toute manière ce logement va être détruit dans le cadre de la restructuration du quartier de la gare d'ici à 2018. Je leur demande quelques mois, pour me retourner et ne pas me retrouver à la rue juste avant l'hiver», plaide Morgane qui a elle-même hébergé une famille camerounaise au cours des cinq derniers mois. Malgré ses demandes, la mairie pourrait l'expulser dès cette semaine. «C'est un logement intermédiaire, réservé aux personnes ayant un accident de la vie. Nous l'avons rénové et il doit accueillir la semaine prochaine une famille avec un enfant», explique-t-on du côté du Capitole qui assure «pouvoir lui faire d'autres propositions». B. C.