Des clics pour New York

Béatrice Colin

— 

Aujourd'hui, le Canada est la seule desserte directe d'Amérique du Nord.
Aujourd'hui, le Canada est la seule desserte directe d'Amérique du Nord. — F. Scheiber / 20 Minutes

«We love New York, we want New York.» Ce cri du cœur, c'est celui de l'aéroport de Toulouse sur les réseaux sociaux. Depuis des années, ses responsables cherchent à convaincre une compagnie aérienne de lancer une ligne directe entre la Ville rose et la Grosse Pomme. Ils espéraient même son ouverture à l'horizon 2014. Pour montrer qu'ils ne sont pas les seuls à aimer cette idée, ils ont lancé mardi une campagne sur Facebook et Twitter, histoire de faire le buzz.

61 556 passagers en 2012


Moins de 24 h plus tard, près de 800 personnes ont «liké» leur page. «Pour nous c'est un moyen pratique, rapide et moderne de montrer aux compagnies aériennes que toute une population est en attente. Il existe déjà une offre conséquente pour New York, mais par correspondance. Il y a un gros potentiel pour une ligne directe», plaide Arnaud Austruy, chef de produits marketing aéronautique. Et les chiffres parlent pour lui. En 2012, 61 556 passagers sont partis de Blagnac pour aller découvrir Manhattan et le Bronx. «Quand on part pour un court séjour, passer 5 ou 6 heures en correspondance à Amsterdam, ce n'est pas top», reconnaît Laurent, un usager qui verrait d'un bon œil cette ouverture.

■ Likez et retweetez

«Vous voulez New York ? Dites le.» Cette campagne de com' gratuite se passe sur Twitter avec le hastag #ToulouseNewYork ou via la page Facebook de l'aéroport de Toulouse.