Van Cauwenberghe et le Fenix à l'assaut du Nord

N. S.

— 

Le pivot toulousain a été l'un des meilleurs joueurs du match face à Paris, lors de l'ouverture de la saison (29-29).
Le pivot toulousain a été l'un des meilleurs joueurs du match face à Paris, lors de l'ouverture de la saison (29-29). — F. Scheiber/20 Minutes

Pas de risque de décompression chez le vice-champion de France… Six jours après avoir débuté la D1 par un superbe nul face au tenant du titre parisien (29-29), le Fenix se déplace ce mercredi (20 h) à Dunkerque, son dauphin. « Encore un gros poisson, souffle Loïc Van Cauwenberghe. Mais nous avons déjà réussi de bons résultats là-bas. » Ces deux dernières saisons, le pivot toulousain et ses coéquipiers ont ramené une victoire (25-27) puis un nul (26-26) du Nord. « Dunkerque s'appuie sur un très bon gardien [Vincent Gérard] et un collectif super bien huilé, qui n'a pas beaucoup bougé depuis un moment », précise l'ancien Montpelliérain (24 ans), épatant en ce début de saison. Son entraîneur Joël Da Silva l'a même qualifié d'« assez exceptionnel » au sortir de sa performance contre le PSG (4 buts sur 5 tirs), dans la droite ligne d'une préparation quasiment parfaite (24/25 !). Van Cauwenbergue ne veut « surtout pas s'enflammer ». A lui de confirmer, malgré le retour dans le groupe toulousain du pivot titulaire, le Slovène Miha Zvizej, malade lors de la première journée.