Poitrenaud, une vie en Rouge et Noir

— 

Pour Clément Poitrenaud, l'expression tant galvaudée de « club de cœur » n'est pas du cinéma. L'arrière international a débuté le rugby au Stade Toulousain en 1989, à l'âge de 7 ans. Il pourrait y terminer sa carrière, puisqu'il est désormais lié aux Rouge et Noir jusqu'en juin 2016, après la levée d'une option figurant dans son contrat. Le natif de Castres aura alors 34 ans, et peut-être réussi à enrichir un palmarès déjà énorme avec quatre Boucliers de Brennus (2001, 2008, 2011, 2012) et trois Coupes d'Europe (2003, 2005, 2010). Depuis le départ de Jean Bouilhou à Pau, cet été, Poitrenaud est le dernier « survivant » toulousain de la finale du championnat de France 2001, remportée aux dépens de Clermont (34-22) à l'issue de sa première saison chez les pros. Exemplaire en Rouge et Noir, sa carrière en Bleu a été plus chaotique, avec d'incessants allers-retours, mais tout de même 47 sélections entre novembre 2001 et mars 2012.