Les antiquaires entrent en guerre des salons

©2006 20 minutes

— 

Ce week-end, les chineurs auront l'embarras du choix. En effet, deux salons consacrés aux antiquités ouvrent en même temps : les Rencontres d'art et d'antiquités et le Salon des Antiquaires. Pour leur première édition, les Rencontres d'art et d'antiquités jouent la différence en exposant sur un même site antiquités, art contemporain et design. Claude Pellegrin, fondateur de l'événement qui réunit quarante exposants, veut animer le secteur d'un souffle nouveau. « Nos professionnels ont élargi leurs compétences en ne se limitant plus aux antiquités. Le public, en particulier les jeunes, est friand de cette nouvelle tendance qui mélange antiquités, art et décoration. »

Claude Pellegrin espère ainsi concurrencer la 44e édition du prestigieux Salon des Antiquaires, présidé par Claude Jary. Les deux organisateurs, autrefois collaborateurs, se livrent aujourd'hui une guerre de concepts. Le Salon des Antiquaires se revendique plus traditionnel. Trois cents antiquaires proposent leurs plus belles pièces, de la haute époque aux années 1960. « Notre priorité est la qualité des objets et le professionnalisme des exposants, tous rigoureusement sélectionnés. Les styles ne sont pas mélangés anarchiquement au mépris des traditions. Nos exposants sont fidèles au Salon pour son label de qualité », considère Claude Jary.

Deux rendez-vous donc, laissés à l'expertise des amateurs d'art.

Julie Rimbert

Salon des Antiquaires au Parc des Expositions, jusqu'au 12 novembre, 11 h à 19 h. 10 e. www.salon-antiquaires-toulouse.com Rencontres d'Art et d'Antiquités au centre Diagora de Labège, jusqu'à lun., de 10 h à 19 h. Nocturne auj. jusqu'à 22 h. 6 e. www.rencontresdart.com