Vagues de solidarité

— 

En attendant l'arrêté de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle qui doit être pris cette semaine, les mesures de solidarités se multiplient après les inondations de la semaine passée. Le gouvernement a indiqué lundi qu'il mettait à la disposition des collectivités une avance. De son côté, le Conseil général de Haute-Garonne a annoncé qu'il allait débloquer une enveloppe de 12 millions de crédits et un fonds d'urgence pour les particuliers d'un montant de 100 000 €.