Les syndicats d'Airbus en alerte

©2006 20 minutes

— 

« Il faut des embauches pour assurer les développements futurs comme l'A350, pas un plan social dicté par des appétits financiers. » Tel était le discours, hier matin, de la dizaine de syndicalistes CGT d'Airbus et de ses sous-traitants, réunis à l'entrée du site blagnacais de l'avionneur. Moins alarmiste, l'entente FO, CFE-CGC et CFDT a appelé les salariés « à garder la tête froide » face à un « plan d'économies dont le contenu n'est pas encore finalisé ». Un cabinet d'audit évalue actuellement les capacités financières d'Airbus. Son rapport est attendu avant la fin de l'année.