Delphine Chatelin, une Violette vers l'Australie

N.S.

— 

Après dix ans au TFC, la jeune femme est tentée par l'exil.
Après dix ans au TFC, la jeune femme est tentée par l'exil. — F. Scheiber/20 Minutes

Forcément, Delphine Chatelin aurait rêvé d'un meilleur épilogue pour boucler ses dix ans au TFC qu'une relégation en D2. «Je garderai un très, très grand souvenir du club, mais je l'ai connu en haut de l'affiche, et le voir redescendre me fait mal, lâche l'emblématique gauchère de 25 ans. Je ne pars pas pour un autre club de D1, mais pour un projet de vie. Je souhaite être bilingue.» Le dossier n'est pas tout à fait bouclé, mais la Béarnaise devrait s'envoler pour l'Australie. «Je me suis adressé à trois clubs semi-professionnels, Sydney, Canberra et Melbourne, et à un club universitaire, également à Melbourne.» Cette dernière solution permettrait à l'étudiante en Master 1 communication de poursuivre son cursus.