Les Hocklines remontent à point nommé

N.S.

— 

Un an avant le Mondial de roller hockey organisé à Toulouse, du 28 juin au 12 juillet 2014, les Hocklines retrouvent l'Elite. «Ce sera plus pratique pour promouvoir notre sport», relève Kevin Bonnegarde, le capitaine de la formation basée au gymnase de La Ramée. Dominés en finale de Nationale 1 (deuxième division) par Aubagne une semaine plus tôt, les Toulousains ont dû aller battre Caen, samedi en barrages (4-5, but en or), pour retrouver un niveau quitté voici deux saisons. Mais au fait, c'est quoi, le roller hockey ? Une discipline pratiquée par des équipes de cinq joueurs (dont un gardien) sur le parquet et neuf remplaçants. «Cela ressemble à du hockey sur glace en rollers, mais on favorise le jeu plutôt que les contacts, indique Kevin Bonnegarde. C'est un sport très rapide. Les gens qui le découvrent reviennent ensuite.» Les néophytes devront attendre la reprise du championnat, en septembre, pour se faire une idée.