Kevin Rodrigues, chef de file des nouveaux Pitchouns

Nicolas Stival

— 

Le Bayonnais (ici en amical contre Istres, en juillet 2012) a déjà évolué en L1.
Le Bayonnais (ici en amical contre Istres, en juillet 2012) a déjà évolué en L1. — F. Scheiber/20 Minutes

En 2005, Kevin Constant (aujourd'hui au Milan AC) et Kevin Dupuis (Courtrai, L1 belge) soulevaient la première Coupe Gambardella de l'histoire du TFC. Huit ans plus tard, Kevin Rodrigues est le capitaine des U19 violets, qui disputeront dimanche à Sedan un quart de finale de cette Coupe de France juniors. « Vu que nous avons battu Marseille [2-0] puis Saint-Etienne [1-0], nous faisons partie des favoris, juge le Bayonnais de 19 ans, au club depuis 2008. Mais il y a aussi Paris et Nantes. Nous ne prétendons pas à un statut particulier, pour ne pas nous mettre de pression. » Encore sous contrat stagiaire, le milieu gauche, capable de dépanner en défense, est toutefois le seul Pitchoun du groupe à avoir déjà évolué en L1 : la saison dernière contre Ajaccio (0-2) puis le 30 mars à… Ajaccio (2-3). Le petit international U19 (1, 69 m, 65 kg) s'entraîne régulièrement avec les professionnels. « C'est l'un des trois ou quatre meilleurs potentiels de cette génération, estime Alain Casanova, également séduit par Hassani et Sylla. Il a un gros volume de jeu, il est très fin techniquement et peut franchir les lignes, à l'image d'Adrien Rabiot. Il a aussi une très bonne frappe de balle et un bon jeu de passe. »

Un futur cador, alors ? Pas si vite… « Kevin manque encore de confiance en ses possibilités, et doit avoir encore plus d'impact dans le jeu collectif, en étant davantage le leader de son équipe, relève l'entraîneur toulousain. Je le trouve encore trop timide. Il est capable de beaucoup, beaucoup mieux. » Encore inconnu du grand public, Rodrigues signe pourtant des autographes. « Lors des entraînements délocalisés, certains me confondent avec Franck Tabanou », explique en souriant le jeune gaucher, à la fois fan du Barcelonais Iniesta et du Real Madrid. Il ne lui reste plus qu'à marcher dans les pas de son aîné au TFC.