Mehdy Metella, l'effet papillon

Nicolas Stival

— 

Dès ce mardi matin à Rennes, Mehdy Metella se jette à l'eau, dans le grand bassin de 50 m. Le jeune Guyanais des Dauphins du TOEC (20 ans) débute ses championnats de France par les séries du 50 m papillon. Puis viendront, les jours suivants, le 50 m nage libre (NL), le 100 m NL et le 100 m papillon. «Les distances les plus courtes lui serviront surtout de préparation, juge Lucien Lacoste, le directeur sportif du club toulousain. Ses objectifs seront de finir dans les cinq ou six premiers sur 100 m NL et de gagner le 100 m pap'.»

«Je n'ai pas de rival, je m'en fous»


C'est dans cette dernière spécialité que Metella a brillé fin 2012. Frustré par sa non-qualification aux Jeux olympiques de Londres, le petit frère de Malia, ancienne gloire toulousaine et française, s'est adjugé le titre national puis le bronze européen, les deux fois en petit bassin (25 m). De quoi arriver à Rennes avec l'étiquette de chef de file des Dauphins ? «Je ne crois pas, réplique l'intéressé de sa voix placide. Dans tous les clubs que j'ai fréquentés, je suis toujours resté à part du groupe, pour garder ma concentration.» Et cette possibilité d'un titre sur 100 m papillon, après ses deux bronzes nationaux en grand bassin, en 2011 et 2012 ? «La deuxième place est plus accessible que la première, note l'intéressé, dont Romain Sassot sera le principal concurrent. Mais je n'ai pas de rival, je m'en fous.» Traduction : Metella trace sa route, ou plutôt sa ligne d'eau, sans se soucier des autres. S'il remplit les objectifs de son entraîneur, le Toulousain se qualifiera pour les Mondiaux grand bassin, cet été à Barcelone (19 juillet-4 août), en individuel sur 100 m papillon et sans doute en relais sur 100 m NL. «Il est prêt, assure Lacoste. Ses quelques petits soucis de santé [à la hanche] sont désormais derrière lui.» Et un bel avenir devant.

■ les jeunes Toulousains ont brillé à Chalon

Les Dauphins du TOEC ont fini en tête du classement des clubs des championnats de France jeunes, qui se sont terminés samedi à Chalon- sur-Saône. Joris Bouchaut (18 ans) s'est particulièrement distingué avec quatre titres individuels en nage libre, sur 200 m, 400 m, 800 m et 1 500 m.