Kinés en mal de statut

©2006 20 minutes

— 

Au bout de quatre ans d'étude, on ne leur reconnaît qu'un bac + 2. Hier, les étudiants en kiné ont manifesté en massant les gens gratuitement au square De-Gaulle. « Nous bénéficions de l'accès au Crous uniquement la première année, après nous sommes exclus de ce système d'aide », dénonce Coralie Capdevila, présidente de l'association toulousaine des étudiants kinés. Déjà mobilisés le 26 septembre, ils n'ont rien obtenu du ministère de la Santé, dont ils dépendent.