Le climat déréglé de Midi-Pyrénées

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Dans son documentaire*, projeté ce soir en avant-première à Toulouse, l'Américain Al Gore, vice-président sous Clinton, dénonce l'impact des activités humaines sur le dérèglement climatique. Et la région est loin d'être épargnée. « Si la tendance au réchauffement de ces vingt dernières années se poursuit, tous les glaciers des Pyrénées auront disparu dans un quart de siècle », a expliqué Pierre René, glaciologue de l'association Moraine, lors d'un récent débat à la maison régionale de l'environnement. L'accroissement des gaz à effet de serre aura un impact sur la biodiversité. Il y aura moins de périodes de gel, du coup, « en 2100 la zone de végétation montagnarde se réduira dans les Pyrénées au profit de la végétation méditerranéenne », prédit Jean-Luc Dupouey, chercheur à l'Inra de Nancy.

Des solutions sont avancées, notamment pour les transports, à l'origine de 49 % des émissions de CO2 en Midi-Pyrénées. Grâce aux 1,5 million de déplacements effectués en 2005 par les Toulousains louant des vélos à Movimento, 130 tonnes de CO2 ont été épargnées. « Cela prouve que des actions, pas forcément d'envergure, permettent d'améliorer les choses », note William Perruca, responsable de la société de location.

B. C.

* Une vérité qui dérange, 20 h 30 au Gaumont Wilson

La surface totale des glaciers des Pyrénées est passée de 25 km2 en 1900 à 5 km2 en 2000. L'association Moraine les répertorie et analyse leur évolution http://perso.orange.fr/asso.moraine