Un ex-patron s'en prend aux magistrats

©2006 20 minutes

— 

L'ex-PDG de la conserverie tarnaise Majesté veut que sa plainte contre des magistrats toulousains soit reçue. Jean-François Baylé, dont la banqueroute avait défrayé la chronique en 1997, est toujours mis en examen dans cette affaire. Mais il estime que certaines pièces du dossier, et en particulier un rapport d'expert sur les malversations dans sa société, « ont été escamotées par la justice ». Sa plainte pour « non-dénonciation de faits délictueux » et « entrave à la justice » n'ayant pas abouti, il l'a défendue hier en appel devant la chambre de l'instruction. Le volet pénal du dossier doit être jugé fin novembre à Toulouse.