Le Stadium fête Jacqui Teulières

N. S.
— 
L'intendant du TFC, 80 ans ce lundi.
L'intendant du TFC, 80 ans ce lundi. — F. Lancelot/SIPA

D'un naturel discret, Jacqui Teulières est sorti de l'ombre, samedi soir. Le TFC a fêté son intendant, 80 ans ce lundi, en le laissant pénétrer en premier sur la pelouse de son cher Stadium. Puis, l'ancien cheminot, au club depuis 1985, s'est emparé du ballon avant le coup d'envoi, pour aller le glisser cinquante mètres plus loin, dans les cages troyennes. «Jacqui et son épouse Monique sont tellement passionnés par ce qu'ils font, tellement dévoués, que tout le monde les adore», sourit Alain Casanova, qui a toujours connu le couple depuis son arrivée à Toulouse comme gardien, en 1992. Le fondateur du club des supporters des Violets a commencé à s'occuper du matériel des Violets à l'époque dorée de Marcico et Stopyra. Mais son meilleur souvenir date de 2001, lorsqu'Olivier Sadran a repris un TFC à l'agonie. «Le président m'a donné envie de rester. Je l'apprécie d'autant plus que depuis, on a réussi. Le club est sain, bien dirigé et on y vit très bien. On côtoie des jeunes qui ont beaucoup de respect pour nous.» Le nouvel octogénaire profite de l'instant présent. «Un jour, il faudra partir, mais on essaie de ne pas y penser.»