Toulouse

Retour combatif du directeur

Serge Biechlin, seul mis en examen dans le dossier AZF, a fait hier un retour remarqué sur le site. Vêtu de noir et accueilli plutôt chaleureusement par les ex-salariés, l'ancien patron de l'usine a déposé une gerbe sous la stèle du souvenir. D'habit...

Serge Biechlin, seul mis en examen dans le dossier AZF, a fait hier un retour remarqué sur le site. Vêtu de noir et accueilli plutôt chaleureusement par les ex-salariés, l'ancien patron de l'usine a déposé une gerbe sous la stèle du souvenir. D'habitude discret, l'homme s'est montré combatif. « Je maîtrise parfaitement les 7 000 pièces du dossier et ma thèse reste celle de l'acte de malveillance », a-t-il déclaré. « Dès la veille j'avais des signaux. Et ce n'est pas pour rien que j'ai réuni mes collaborateurs pour les appeler à la vigilance... », poursuit l'ex-directeur tenu au secret de l'instruction. Serge Biechlin attend son procès, persuadé « que les enquêteurs s'acharnent sur une piste stupide sans chercher la vérité »...