Les bons comptes...

— 

Le couperet vient de tomber pour trois candidats haut-garonnais aux élections législatives de 2012. Le Conseil constitutionnel indique dans une décision rendue le 8 février que Stéphane Diebold (ex-UMP) est condamné à un an d'inéligibilité pour des manquements dans la gestion de ses comptes de campagne. Jean-Pierre Albouy (UDI) et Jeremy Collot (Partie Pirate) écopent eux d'une sanction plus lourde de trois ans sans élection. Ce dernier avait un retard dans le dépôt du dossier financier de sa «campagne à 0 €».