La ville rose a le mal de mères

Béatrice colin

— 

En Haute-Garonne,les femmes accouchent la première fois à 30,9 ans, contre 30 en France.
En Haute-Garonne,les femmes accouchent la première fois à 30,9 ans, contre 30 en France. — F. Scheiber/20 minutes

Etre bardée de diplômes ouvre souvent des voies professionnelles… mais peu aussi en fermer des personnelles. Plus les femmes ont fait de longues études, plus elles attendent pour avoir un enfant et moins elles en ont. Un constat encore plus vrai pour les habitantes de la région selon l'étude publiée mardi par l'Insee.

Accouchement à 31 ans


«En Midi-Pyrénées, la fécondité est plus faible qu'au niveau national. Le nombre d'enfants moyen par femme est de 1, 84 contre 1, 98 en France métropolitaine», avance Bernard Nozières, l'auteur de l'étude. Et la Haute-Garonne se distingue par son taux de 1, 75 enfant, l'un des plus bas de France. «Ici près de 35 % des femmes de 15 ans et plus ont un diplôme de l'enseignement supérieur, soit 10 points de plus qu'en moyenne nationale. C'est le premier département de France en la matière», poursuit le statisticien pour expliquer ce phénomène.

Et la poursuite de leur carrière fait qu'elles repoussent souvent à plus tard le moment où elles feront leur premier enfant. En moyenne, les Toulousaines accouchent à 31 ans, soit un an de plus que la moyenne française. Et plus des trois-quarts des habitantes de la Haute-Garonne donnent naissance à leur premier enfant après 28 ans quand elles n'étaient que 40 % en 1975. Un seul département se distingue de cette tendance de fond : le Tarn-et-Garonne. Les femmes y ont plus d'enfants (2, 21) et plus jeunes. ■

■ recensement

Près de 440 000 Midi-Pyrénéens vont prochainement voir frapper à leur porte l'un des 1 400 agents recenseurs de la région. La campagne débuté ce jeudi et se terminera le 23 février dans les 631 communes concernées. Les habitants de Saint-Jory et Balma testeront cette année la déclaration en ligne. www.le-recensement-et-moi.fr.