Eminé, lycéenne sans papiers en sursis

©2006 20 minutes

— 

Arrêtée avec sa famille vendredi par la police aux frontières, Eminé, lycéenne sans papiers, a finalement été libérée samedi. Scolarisée à Bellevue en BEP Vente, cette jeune fille de 19 ans d'origine azérie bénéficie depuis le mois de mai du soutien massif de ses professeurs, qui ont organisé de nombreuses manifestations. Sous le coup d'un arrêté de reconduite à la frontière, elle avait été placée en garde à vue avec l'ensemble de sa famille, avant d'être transférée au centre de rétention de Cornebarrieu. Dès l'annonce de son interpellation, des membres de son comité de soutien se sont rassemblés devant la préfecture. « Il y a eu une négociation avec les autorités, qui nous ont demandé de nous engager à lui trouver un logement », explique Jean-François Mignard, du Réseau éducation sans frontières. Prise en charge à l'hôtel, la famille d'Eminé reste sous le coup d'une expulsion – malgré les recours, non suspensifs, déposés par son avocat – vers l'Azerbaïdjan, qu'elle a quitté il y a plus de dix ans, à cause de ses origines arméniennes.

B. C.