Avocats toulousains jugés à Orléans

©2006 20 minutes

— 

Aujourd'hui, deux avocats toulousains comparaissent devant le tribunal correctionnel d'Orléans. Ils seront jugés pour « divulgation d'informations » dans une affaire supposée de blanchiment d'argent, avec à sa tête un numismate toulousain, Georges Danicourt. Arrêté en 2004, ce dernier est soupçonné d'être à la tête d'un trafic international de stupéfiants. France Moulin, collaboratrice du cabinet d'avocats de Michel Dublanche, assurait sa défense. Au printemps 2005, elle a été mise en examen pour « divulgations d'informations » et détenue durant vingt-trois jours. Une incarcération qui avait soulevé un mouvement de colère de tous les barreaux de France contre un article de la loi Perben II, modifiée depuis. Michel Dublanche a été mis en examen pour le même chef d'accusation et pour « complicité de blanchiment d'argent ». Lors d'une perquisition dans ses bureaux, en mai 2005, les juges avaient découvert plus de 26 000 e en liquide. Quinze autres personnes comparaissent à leurs côtés.