Le vignoble de Madiran cherche des bras pour les vendanges

©2006 20 minutes

— 

Dans moins de quinze jours, les vendanges débutent sur les vignobles des vins du Sud-Ouest. Et certains professionnels du secteur n'ont toujours pas trouvé la totalité de leur main-d'oeuvre. C'est le cas à Madiran, où le président du Syndicat des vins, Robert Dutour, vient de lancer un appel aux adeptes de la cueillette. « Nous avons du mal à compléter nos équipes. C'est le cas chaque année, notamment parce que de plus en plus d'étudiants rentrent désormais en cours fin septembre », explique ce responsable qui évalue le besoin à 1 000 personnes*. Le vignoble de Madiran est touché par la pénurie car les vendanges s'y font à 80 % à la main : le cépage est fragile et la cave coopérative interdit l'usage de machines. Ce qui est loin d'être le cas à Gaillac ou à Fronton. « Nous sommes sur 80 % de vendanges mécanisées et pour le reste, nos effectifs sont assurés », note Frédéric Ribes, président du Syndicat des vins de Fronton.

B. C.

*Syndicat des vins de Madiran : 05 62 31 90 67.