Les faucheurs revendiquent une nouvelle action de destruction

— 

 Une nouvelle parcelle transgénique aurait été fauchée mardi dernier à Carbonne, au sud du département.C’est du moins ce que revendique le Collectif des faucheurs volontaires dans un communiqué envoyé samedi à l’Agence France Presse. Il s’agirait d’une parcelle de quatre hectares de culture commerciale de maïs transgénique. Mais aucune action de ce type n’a pour l’instant été signalée auprès de la gendarmerie ou de la police.