Appel au don pour éviter la pénurie de sang

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Depuis le mois de juillet la région connaît une pénurie de sang. Pour regonfler ses stocks, l'Etablissement français du sang (EFS) organise aujourd'hui et demain une grande collecte place du Capitole*. « Cet été nous avons atteint le seuil critique de 4 500 poches en stock, le minimum dont nous avons besoin pour répondre en permanence à la demande des hôpitaux de la région. Mardi, nous étions à 5 300 grâce aux appels aux dons et aux collectes à Toulouse-plage... mais la situation reste inquiétante », souligne Karine Martin de l'EFS.

Chaque mois, l'établissement distribue 7 200 poches en Midi-Pyrénées, dont 4 400 rien qu'en Haute-Garonne. « Durant la saison, la demande des hôpitaux est restée constante, mais comme Provence-Alpes-Côte d'Azur nous sommes l'une des régions qui a connu les plus grandes difficultés en termes de collecte, certainement à cause des grosses chaleurs », poursuit-elle. Une baisse des réserves due à l'accumulation de plusieurs facteurs. La demande a augmenté de 5% depuis 2000 : outre l'augmentation de l'espérance de vie, les Français ont à nouveau confiance dans les produits sanguins après une crise liée à l'affaire du sang contaminé. Et pour répondr à cette demande, 500 dons quotidiens sont nécessaires sur Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées. Mais ces derniers mois, les collectes ont moins bien marché notamment lors des manifestations anti-CPE. En effet, sur la région, les étudiants sont de gros donneurs mais lors des campagnes d'avril, beaucoup avaient déserté les campus toulousains. L'EFS table sur les rentrées étudiantes pour fidéliser de nouveaux donneurs. B. Colin

* De 13 h à 20 h

téléphone A 13 h, place du Capitole, l'ancien rugbyman toulousain, Emile Ntamack, lancera le numéro vert du don du sang : 0 800 972 100. Gratuit, il donne accès à toutes les informations sur le sujet.