le business du congrès ps

Béatrice colin

— 

31 membres du gouvernement sont attendus à Toulouse.
31 membres du gouvernement sont attendus à Toulouse. — F. Scheiber / 20 Minutes

On ne sait pas s'il restera dans les annales comme ce fut le cas pour Tours, en 1920, ou Epinay, en 1971. Mais le congrès du Parti socialiste, qui s'ouvre ce vendredi au Parc des expositions de Toulouse, va en tout cas marquer la ville durant un week-end complet. La direction du PS a annoncé l'arrivée de 4 000 militants, parmi lesquels 30 ministres et le premier d'entre eux, Jean-Marc Ayrault. Mais aussi de 200 délégations étrangères où figurent Pier Luigi Bersani, chef de la gauche italienne et Sigmar Gabriel, chef du SPD allemand.

Moins de réservations que prévu
Ce moment devrait avoir un vrai impact sur la vie économique locale puisqu'il est rare que les congrès attirent autant de monde. Si ce sont 150 bénévoles du PS de Haute-Garonne qui sont chargés de l'organisation et du service d'ordre, près de 25 prestataires de l'agglomération, du traiteur au loueur de matériel, sont aussi sur le pied de guerre durant ces trois jours. « Même si un congrès politique est souvent très prenant, les participants vont aussi se balader en ville, la découvrir et consommer. Un congressiste est un touriste potentiel et cela aura forcément des retombées économiques », soutient Sonia Ruiz, adjointe à la mairie en charge du tourisme. En premier lieu pour les hôtels de l'agglomération. Pourtant, si certains ont été pris d'assaut, comme le Novotel Wilson où logent les membres du gouvernement, d'autres ont encore des places de libre. « Nous sommes contents, cela nous fait de l'activité durant un week-end d'octobre habituellement maussade, mais pour l'instant on est loin des 1 000 réservations annoncées. Et nous craignons des annulations dues aux grèves à la SNCF et Air France », note Étienne Hilaire, le président du club hôtelier. « Il y aura certainement des réservations de dernière minute, les élus attendent souvent le dernier moment », assure de son côté Sonia Ruiz.

Manifestations

Samedi, pendant que les militants débattront à l'intérieur des halls 1, 2, 3 et 4 du Parc des expos, à l'extérieur, plusieurs manifestations sont prévues : motards, opposants au traité européen, personnel de France Télévisions et Sanofi…