Sur le site, un projet de crèche municipale met le feu aux poudres

— 

Faut-il, ou non, construire une crèche en lisière du site AZF, à l'emplacement de l'ex-poudrerie de Braqueville et tout près des ballastières qui contiennent encore de la nitrocellulose immergée ? La mairie en a bien l'intention puisqu'elle prévoit d'y accueillir les enfants des salariés de l'Oncopôle. Elle a même demandé l'avis de la Direction générale des armées qui a dépollué le site entre 2006 et 2008 en se basant sur une future utilisation standard et non pas « sensible » comme dans le cas d'une crèche. Et cela « fait hurler » Plus jamais ça et les Amis de la Terre. « La DGA précise bien que cette implantation ne peut se faire que si la crèche ne comporte pas d'aire de jeu extérieure où les enfants seraient en contact direct avec le terrain », soulignent les deux associations qui demandent l'arrêt du projet. Sans succès. « Nous nous conformerons à toutes les préconisations, indique Régine Lange, l'adjointe en charge du Développement durable. Tout sera fait dans les règles de l'art pour qu'il n'y ait aucun risque ».