La maman de Marvyn de «Koh-Lanta»: «Quand mon fils est rentré, il oubliait de se laver»

CONFIDENCES La mère de Marvyn, candidat de «Koh-Lanta» actuellement à l'écran, ne cache pas sa fierté quand elle voit le comportement de son fils dans l'émission de survie...

Propos recueillis par Claire Barrois

— 

Marvyn sera dans l'équipe des jaunes, composée des jeunes candidats.
Marvyn sera dans l'équipe des jaunes, composée des jeunes candidats. — Philippe Le Roux / TF1
  • « 20 Minutes » a décidé de donner la parole aux parents de candidats de téléréalité.
  • Corinne Herpoux, la mère de Marvyn, actuellement dans «Koh-Lanta», évoque ce que l'émission a changé dans la vie de son fils.

« Je n’aimerais pas être sa mère… » Qui ne s’est jamais dit cette phrase devant un programme de téléréalité ? Pour arrêter de fantasmer sur ce que pensent les parents de candidats de ce qu’ils font dans ces émissions, 20 Minutes est allé le leur demander. Après Elise Boutin, la mère de Jessy des Marseillais, c'est au tour de Corinne Herpoux, maman de Marvyn de Koh-Lanta Fidji, de s'exprimer.

Comment votre fils est-il arrivé dans «Koh-Lanta Fidji» ?

Je suis l’instigatrice de son inscription, avec ma petite belle-fille. C’est quelque chose qu’il a toujours voulu faire. A la base, on rêvait de faire Pékin Express ensemble, et depuis que l'émission s'est arrêtée, il avait très envie de faire Koh-Lanta. Je lui dis toujours : « Il faut vivre ses rêves », alors j'ai fini par l'inscrire. Il était très heureux, puis la pression est montée petit à petit. Il a passé beaucoup de tests, a été pris en main. Ça a duré six à huit mois avant qu'il n'intègre l'émission.

Quelle a été votre réaction quand vous l’avez découvert à l’écran ?

Je n’étais pas si surprise que ça quand je l’ai vu à la télé. Je me suis dit : « Ah ouais, c’est mon bébé. C’est vraiment lui. » Ça fait drôle de le voir comme ça, et en même temps il est dans l'aventure exactement comme dans la vie. Ça m'a mise un peu mal à l'aise quand il a évoqué nos conflits familiaux à la télé, mais comme il ne s’est pas épanché sur le sujet, j'ai trouvé que c'était bien fait. Il est parti à 15 ans vivre chez sa grand-mère en Bretagne et, malheureusement, je n'ai jamais pu le rejoindre. En même temps, ça lui a permis de couper le cordon avec moi.

Comment est Marvyn dans la vraie vie?

A la base, il voulait faire partie du GIGN [Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale], mais il avait peur de louper le concours de gendarme. Après une licence de barman, on lui a dit qu’il avait une bonne tête pour devenir commercial. Il est donc entré dans une école de commerce et a trouvé son boulot actuel, celui de commercial. C'est quelqu'un qui bouge, quel que soit le projet. Il fonce.

Coucou tout le monde!🐙 Tout d'abord, un grand merci à mon équipe des "Coravu" pour cette belle victoire, grâce à eux, jai pu profiter d'un appel avec ma maman.😘 J'étais comme vous avant de partir, à me dire que cette récompense n'est pas mieux qu'un bon gros beefsteack! 🍗 mais une fois sur place les émotions sont multipliées et entendre le soutien de ses proches nous redonne une énorme motivation, qui est indispensable, surtout dans une aventure aussi difficile que #kohlanta ! Et croyez-moi, entendre sa maman et ses petits freres, ca vaut largement plus qu'un beefsteack !😉 En tout cas voilà une photo avec ma petite maman, qui avec mes frères représentent toute ma motivation. Gros bisous et bonne fin de weekend !!😚 #kohlantafidji #maman #mesfreres #tf1

A post shared by Marvyn kohlantafidji (@marvyn_kohlanta) on

Tout ce qu’il fait, il le fait pour nous, je le sais. Il a besoin de ma reconnaissance, mais il ne se rend pas compte que ça ne sert à rien d'en faire autant, qu'il l'a déjà. C’est le fils que tout le monde aimerait avoir. Quand je dis que c’est mon idole, c’est vrai. J'ai élevé mes trois fils dans l’amour et le respect, j’aurais été très déçue s’il avait trahi des gens. Le respect des autres c’est hyper important pour moi. Ce que Mel a fait, ça m’a fait mal. Je me suis dit qu’elle ne connaissait pas mon fils. Lui m’a assuré qu’il l’avait revue depuis depuis et qu’elle était sympa. C’est le principal. C'est vraiment un bon garçon.

Est-il revenu changé de cette aventure ?

Pas vraiment, mais il a mis un peu de temps à se réadapter. Il ne mettait plus de chaussures, n'avait plus envie de s'habiller et oubliait souvent de se laver. Il est revenu encore plus Peace and Love qu'il ne l'était à la base, surtout avec sa barbe et ses cheveux partout. Il n'avait perdu que 5 kg, mais il avait tout le temps faim donc il voulait aller dans les magasins acheter de la nourriture.

Ça n’a rien changé dans sa vie pour le moment. Quand on me dit qu’il est beau ça me fait plaisir, même si je le sais. C’est incroyable, je suis super fière. Ses petits frères sont au lycée, ils le vivent plutôt bien. C’est nous, c’est notre famille on est comme ça tous les quatre.

Avez-vous regardé les commentaires sur lui sur les réseaux sociaux ?

Je n’ai pas trop regardé parce que je ne suis pas une fana de ça. D’après lui, on le considère quand même comme un gentil. J’espère bien parce que sinon je serais déçue. Il n’est pas du tout dans la stratégie ni dans la méchanceté. Ça me fait sourire quand il se fait traiter de fainéant dans les émissions parce que c'est un bosseur, mais il n'a que 20 ans. Qu’il dorme un peu plus que les autres, je veux bien le croire ! 

Compte-t-il participer à une autre téléréalité ?

Retourner dans Koh-Lanta pourquoi pas, pas le reste, je ne suis pas pour. Je l’ai mis en garde par rapport à une participation à une autre téléréalité. Je n’ai pas envie qu’on gache son image parce que c’est un bon gamin, mais ce sera son choix. Je pense que ses ambitions ne sont pas celles-ci. Etre parti aussi loin l’a chamboulé, il est dans une période de réflexion. Il se prête au jeu : Quand on fait les boutiques, il se fait arrêter pour faire des photos. Je travaille dans un collège, et quand il est venu à mon boulot, tous les gamins étaient fous. Il était tellement aimé que ça m’a fait plaisir. Lui, ça lui fait du bien aussi.