«Game of Thrones», saison 6 épisode 1: Un Jon Snow, une sorcière et des spoilers

RECAP « Game of Thrones » est - enfin - de retour avec un début de saison 6 qui se passe des livres de George R.R. Martin et répond à LA question sur Jon Snow…

V. J.

— 

Une affiche promotionnelle de la saison 6 de «Game of Thrones»
Une affiche promotionnelle de la saison 6 de «Game of Thrones» — © HBO

[ATTENTION : SPOILERS SUR LE 1ER EPISODE DE LA SAISON 6]

Après des mois de frustration, de spéculation et de teasing, Game of Thrones était de retour dimanche sur HBO, et ce lundi sur OCS (à 21 h), avec une saison 6 très attendue. A la fois parce qu’elle est la première à ne pas être adaptée d’un livre, à être détachée de l’œuvre de George R.R. Martin, et parce qu’elle doit répondre à LA question qui agite tous les fans : Jon Snow est-il mort ? Alors que l’équipe, des scénaristes à l’interprète du personnage Kit Harington, rabâche depuis des semaines que, oui, il est bien mort, il fallait le voir pour le croire. Et encore…

>> A lire aussi : Qui va mourir dans «Game of Thrones»?

« Jon Snow is dead »

Ce premier épisode ne fait pas l’affront de jouer le mystère, il reprend exactement où se terminait la saison 5, avec un Jon Snow ensanglanté sur la neige et les hurlements de son loup Ghost. C’est Davos qui trouve son corps et l’amène en sécurité à l’intérieur, auprès de ses fidèles compagnons et de Melisandre. Et donc elle le ressuscite, non ? C’est une sorcière, c’est son boulot ? Oui, mais non. Elle-même est surprise par la tournure des événements. Davos le répète alors une dernière fois : « Jon Snow is dead. » Bon, ça va, on a compris, il est mort… pour l’instant.

>> A lire aussi : Puceaux de « Game of Thrones » ? Pas de panique, on pense à vous

Tout en douceur et gorges tranchées

Le reste de l’épisode reprend la structure habituelle des épisodes de Game of Thrones, et surtout des débuts de saisons. Tout en douceur et gorges tranchées. Histoire de rappeler où en sont nos différents héros, et de lancer les intrigues à venir. En fuite, Sansa et Theon sont vite rattrapés par les soldats de Ramsay, mais sauvés in extremis par Brienne, qui renouvelle son allégeance et son dévouement à Lady Stark. Arya continue son entraînement, Cersei pleure la mort de Myrcella, Tyrion et Varys bavardent dans les rues de Meereen, Daenerys est prisonnière des Dothraki… beaucoup de blabla donc - à un putsch sanglant et féminin près, à Dorne, où Ellaria Sand prend le pouvoir.

>> A lire aussi : Vous avez choisi «Outlander» comme dauphine de «Game of Thrones»

Finalement, le titre de l’épisode, « The Red Woman », était malin, presque une fausse piste. Beaucoup ont cru qu’il suggérait que Melisandre serait au cœur de la reprise de la série, et donc du retour de Jon Snow d’entre les morts. La toute fin lui est tout de même consacrée, avec une révélation moins inattendue que visuelle : elle est bien une sorcière. Comme dans les contes de fées.