«Le jour du Seigneur» et ses amen-agements

©2006 20 minutes

— 

Un rappeur dans « Le jour du Seigneur » ? Après la messe télévisée, France 2 recevra dimanche à 11 h 50 K-Maro. Il est invité à évoquer sa foi dans « Face à face », une case spiritualo-people qui clôt l'émission doyenne du PAF chaque été depuis trois ans. « Le “jour du Seigneur” (JDS) a 57 ans, il est logique d'évoluer », affirme Brigitte Morvant, membre de la direction du Comité français de radio- télévision, producteur du programme. Financé par les dons de 300 000 fidèles, et codirigé par des frères dominicains, le CFRT se veut « aussi pro que n'importe quelle boîte de prod ». En février, il a même lancé un site de vidéo à la demande... « Notre image est vieillotte parce qu'on filme un rituel immuable, et des curés pas toujours olé olé, reconnaît Laurent Grzybowski, qui commente les offices en direct depuis vingt ans. Nous devons donc miser sur la forme et être au top de la technologie. »

Grâce à un budget hebdomadaire de 170 000 euros , une équipe de quarante personnes se déplace chaque week-end dans les églises. Et fait répéter prêtres et enfants de choeur tous les samedis. « Pas facile pour les ecclésiastiques de recevoir des ordres de nos chefs de plateau femmes, ou d'être chronométrés dans leurs gestes liturgiques », s'amuse Laurent Grzybowski. Le père Hugues en sait quelque chose. Il anime « La minute », minisérie pédagogique lancée par le « JDS » en janvier. « J'ai quitté mon abbaye pour enregistrer en studio, précise-t-il. Ce n'est pas simple mais la télé est un excellent moyen de délivrer le message chrétien. » A quelque 950 000 fidèles, soit 13 % de parts de marché. « Si l'émission est indéboulonnable, ce n'est pas pour son audience mais parce que la chaîne a l'obligation de la diffuser, explique Laure Baudoin, responsable des émissions religieuses. Ce qui n'enlève rien à sa qualité. » Elle souhaiterait néanmoins « réévaluer les horaires attribués aux sept cultes réprésentés ». Ainsi, les 5 millions de musulmans n'ont le droit qu'à 30 minutes hebdomadaires. Les athées, eux, réclament régulièrement un temps d'antenne ou la suppression de la case.

Alice Coffin