Quand la télé fait voyager... pour de vrai

©2006 20 minutes

— 

Un beau panorama à la télé ? Une idée de vacances à la clé. Tous les jours, les hôtesses de l'office du tourisme de Marseille entendent la même question : « Où se trouve le bar du Mistral ? » Et tous les jours, elles répondent aux touristes, fans de « Plus belle la vie », sur France 3, que ledit troquet n'existe pas. « Si quelqu'un avait l'idée de créer un bistrot semblable à celui de la série, il ferait de sacrées affaires ! », jurent-elles. Mais si les cafetiers marseillais ont du retard à l'allumage, les collectivités locales sont, elles, bien décidées à exploiter le label « vu à la télé » pour vanter leurs atours touristiques. Ainsi, Marseille a envisagé d'organiser des visites guidées aux studios de La Belle de Mai, où est tourné « Plus belle... ». Un projet avorté, devant les réticences des producteurs de Telfrance. Pas question de froisser ceux qui emploient 300 personnes, investissent chaque année 17 millions d'euros dans l'économie locale et font, tous les soirs, la promotion de la ville auprès de 5 millions de Français. « On se met en quatre pour qu'ils restent chez nous, avoue l'adjointe chargée de la culture, Monique Venturini. Nous venons de leur allouer une subvention jusqu'en 2009. Qui grossira si les audiences grimpent. » Manière de contrer l'offensive de Nice, qui aimerait voir la série s'installer dans ses studios de la Victorine.

Courtisés de toutes parts, les producteurs n'ont que l'embarras du choix quant aux lieux potentiels de tournage. Pour décider France 2 à camper sa saga 2006 outre-mer, la Réunion a déboursé quelque 600 000 euros d'aides. Cette générosité a pesé lourd dans la décision de la production de poursuivre le tournage, l'hiver dernier, malgré l'épidémie de chikungunya sur l'île. Candidats naturels à l'accueil d'une fiction « celtique », les Bretons de Belle-Ile ne se sont pas donné tant de peine lors du tournage de « Dolmen », diffusé l'été dernier sur TF1. « Les habitants de Sauzon nous ont pris pour des banquiers, s'énerve Aline Besson, productrice. Ils pensaient qu'on allait les rincer pour tout. » Pour la peine, « Dolmen 2 », actuellement en préparation, sera probablement tourné... en Irlande.

Christel Brigaudeau