Le tennis revigore le service public

©2006 20 minutes

— 

« Le football n'a pas le monopole de l'audience ! » Daniel Bilalian est ragaillardi par les bons scores télévisés de Roland-Garros. « En moyenne, sur les deux semaines du tournoi, nous avons été suivis par deux millions de téléspectateurs, soit 25 % de parts de marché (PDM), détaille fièrement le patron des sports du service public. C'est notre meilleur résultat depuis 2001. Et dimanche, lors du dernier tie-break de la finale, nous avons enregistré un pic à 5,4 millions, soit 40 % de PDM ! » De quoi avaler la pilule Coupe du monde, dont France Télévisions n'a pas les droits, et attendre juillet et le début du Tour de France.

R. B.