Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
TÉLÉRÉALITÉ «Top Chef»: Le phénomène Norbert

«Top Chef»: Le phénomène Norbert

TÉLÉRÉALITÉ
érant, excessif, il multiplie les phrases cultes. Norbert est le candidat rêvé pour «Top Chef», qui réalise chaque lundi soir plus de 18% de part d’audience. Surtout grâce à lui?...
 Un tumblr compile les expressions cultes du candidat de «Top Chef». 
 
 Un tumblr compile les expressions cultes du candidat de «Top Chef».    - http://lesexpressionsdenorbert.tumblr.com/
Annabelle Laurent

Annabelle Laurent

Avec sa personnalité atypique et ses répliques qui passent au zapping, Norbert est rapidement devenu la vedette de l’émission de M6. Grande gueule mais grand sentimental -le départ de son meilleur copain, Julien, l’a fait pleurer à chaudes larmes-, Norbert, 31 ans, a tout du bon client de téléréalité.

D’autant que le story-telling est parfait: ancien adolescent turbulent -sa mère l’a mis dehors-, autodidacte, il a maintenant «une revanche à prendre sur la vie». «Son histoire c’est celle d’un type qui s’est fait tout seul, qui n’a pas fait d’études, qui en veut et qui réalise son rêve grâce à la télé. C’est une idéologie de M6 depuis très longtemps», décrypte Virginie Spies, analyste et des médias et auteur du Sémioblog.

On imagine la mine réjouie des directeurs de casting à la découverte d’un tel phénomène. Du pain béni. Bien sûr, du côté de la production, on parle surtout de talent culinaire. «On a reçu 700 candidatures spontanées, et c’est par son talent, son audace qu’il a été remarqué. Même si on s’est vite rendu compte au tournage qu’il était un personnage extraordinaire», affirme Mathieu Bayle, le producteur de «Top Chef».

Un Tumblr de ses meilleures expressions

Extraordinaire, par «sa sincérité, son amour des autres et de la cuisine», selon le producteur. Mais aussi –surtout?- par son langage «fleuri». A chaque épisode, ses phrases cultes. Toutes sont d’ailleurs compilées sur un Tumblr intitulé «Les expressions de Norbert».

«Je sais pas ce qui me retient de te prendre sur le bureau, maman!» lance Norbert à une vendeuse qui vient de lui accorder un prix, dans l’émission du 18 mars. Trop de Norbert tue le Norbert? La production assure n’avoir rien cadré au tournage. «Il faut le laisser être ce qu’il est. Après, un personnage qui passerait son temps à jurer, ce n’est pas ce que l'on veut. Donc on ne met pas tout, on atténue un peu», reconnaît Mathieu Bayle.

Ne pas trop censurer: une bonne stratégie de la chaîne, selon Virginie Spies. «Son langage cru, assez français finalement, c’est presque du Audiard et ça plaît. Les gens ont l’impression qu’il sort du cadre habituel des candidats et des programmes, et qu’il est authentique.»

Lundi soir, Norbert pourrait passer une fois de plus à l’épreuve de la dernière chance, voire –malheur!- être éliminé. Une perte évidente pour le programme… «Chaque départ est un déchirement, mais pas le sien plus que celui d’un autre», avance Mathieu Bayle. Règle n°1 du producteur: pas d’aveu de favoritisme.

Sujets liés