La mécanique du calcul d'audience

©2006 20 minutes

— 

Le capital de Médiamétrie est détenu à 35 % par les télés, à 27 % par les radios et à 35 % par les annonceurs et les publicitaires. Son PDG, Jacqueline Aglietta, et l'INA se partagent les 3 % restants. L'institut sonde le PAF via des « audimètres » (photo). Répartis dans 3 000 foyers, dont 500 équipés de la TNT, ils dissèquent la consommation cathodique de 8 200 personnes. Coût du service : 2,2 millions d'euros par an pour TF1 ou France 2, de 125 000 à 200 000 e pour les petits nouveaux du numérique. Depuis peu, des audimètres portatifs sont testés. Greffés sur des montres ou des agendas électroniques, ils recensent toutes les pubs auxquelles sont soumis leurs propriétaires. Alléchant pour les annonceurs, mais pas encore suffisant : aux Etats-Unis, Procter & Gamble plancherait même sur un système capable de calculer l'impact des spots de pub TV sur les achats en grande surface.

D. I.