Patrick de Carolis déprime devant ses JT

©2006 20 minutes

— 

« Anxiogènes, négatifs et sombres. » Tels seraient les JT de France Télévisions à en croire le président Patrick de Carolis. Prononcés lors d'une rencontre avec les téléspectateurs, organisée le 20 avril à Montpellier, ces propos n'avaient pas été contredits par les rédactions. Parce qu'absentes ce jour-là ? Pas sûr. « Je partage cette impression et je lutte au quotidien pour que les journaux télévisés soient plus équilibrés entre actualité heureuse et malheureuse, affirme ainsi Etienne Leenhardt, le directeur adjoint de l'information de France 2. Mais pendant les émeutes, lorsque nous avons mis en avant les aspects positifs des banlieues, on nous l'a reproché. » Un point de vue qui ne fait pas l'unanimité. « Carolis croit-il que nous avons le pouvoir de transformer l'actu ?, s'offusque un journaliste. En tout cas, il n'est pas de son ressort de nous dicter notre sommaire ! »

A. C.