« Plus belle la vie » : Gaudin n'aime pas son adjoint fictif

©2006 20 minutes

— 

« Plus belle la vie », plus politique aussi. Les derniers rebondissements du feuilleton « made in Marseille » de la Trois auraient agacé le maire de la cité phocéenne, Jean-Claude Gaudin. Dans la série, les habitants du « Mistral » — comprendre le quartier du Panier, bien réel — font les frais d'un méchant adjoint au maire, Picmal, dont le discours ultra-sécuritaire se mêle à des pratiques véreuses.

« Quand on a, comme M. Gaudin, frayé avec le FN, il ne faut pas s'étonner que de telles idées viennent à l'esprit des réalisateurs, » attaque Patrick Mennucci, président du groupe PS de la ville. Avant ces épisodes, le maire se disait prêt à apparaître en « guest star » dans « Plus belle... », qu'il « regarde très régulièrement », glisse la production. La fin d'une histoire d'amour ? Renaud Muselier, premier adjoint, botte en touche : « Il ne s'agit que de politique-fiction. » Tant mieux pour le maire adjoint fictif : les blogs (non officiels) de la série regorgent d'« à bas Picmal » !

Christel Brigaudeau