« Outreau bis » déprogrammé

©2006 20 minutes

— 

Flagrant délit de langue de bois. Ce soir, « Lundi investigation » n'abordera pas, comme prévu, l'« autre affaire d'Outreau », dans laquelle sept personnes sont jugées depuis mercredi pour viols sur enfants. Canal + préfère zoomer sur les compagnies aériennes low-cost. « Neuf jours après la publication du rapport égyptien sur le crash de Charm-el-Cheikh en janvier 2004, le sujet était plus d'actualité », avance la chaîne. Plus crédible, le belge Georges Huercano-Hidalgo, auteur du sujet différé et « spécialiste » d'Outreau, explique avoir « préféré ne pas se précipiter ». « Mon enquête auprès des services sociaux n'était pas bouclée. »