Koh-Lanta: Retour sur 10 ans d'aventures (1/2)

TÉLÉ-RÉALITÉ s que la 11e saison de l'émission doit débuter vendredi soir...

Corentin Chauvel

— 

L'équipe des Boro de l'émission Koh-Lanta 3 de TF1, avec Sylvie, Hélène, Moundir, Tony et Delphine.
L'équipe des Boro de l'émission Koh-Lanta 3 de TF1, avec Sylvie, Hélène, Moundir, Tony et Delphine. — PUGNET / TF1 / SIPA

Lanta-Naï contre Korok, Kumo contre Kanawa, Tiac contre Malabou… Depuis 2001, chaque été ou automne est rythmé par les aventures d’une dizaine de Français moyens prêts à passer 40 jours à s’affronter dans l’eau, le sable ou la boue, sans rien manger ou presque. Alors que la 11e édition de Koh-Lanta débute vendredi soir sur TF1, 20Minutes revient, en deux parties, sur dix années d’une télé-réalité dont le succès ne se dément toujours pas.

Première partie

2001 – Première édition, premier scandale
Le nom «Koh-Lanta» provient de cette première édition, alors présentée par Hubert Auriol, où l’île thaïlandaise de Koh Rok accueille notamment l’équipe des Lanta-naï. Les coups fourrés ne se font pas attendre: Patricia, qui a volé un briquet à un pilote de speedboat au début de l’émission, est dénoncée par son camarade Korok, Harry, tout juste éliminé. Le premier gagnant de Koh-Lanta est Gilles, un journaliste girondin, qui tient plus de neuf heures attaché à un poteau.


B.A de L'emission Les Aventuriers De Koh-Lanta

2002 – Première gagnante, encore des tricheries
«Koh Lanta est un jeu dans lequel on a le droit de tricher, même avec les sentiments, puisqu'à la fin, il n'en restera qu'un.» En une phrase, Nicolas, le finaliste de cette deuxième édition costaricienne, résume la perfidie qui a fini par gagner la plupart des candidats jusqu’à maintenant. D’ailleurs le stratège n’hésite pas à acquérir, en compagnie de deux autres naufragées volontaires, de la nourriture supplémentaire en trichant. Cependant, la morale est sauve puisque c’est l’«intègre et douce» Amel qui remporte l’émission désormais présentée par Denis Brogniart.

2003 – Deux gagnantes, des abandons en cascade et… Moundir
Cette troisième saison de Koh-Lanta au Panama connaît bien des péripéties. D’abord, les conditions de jeu sont épouvantables avec tempêtes et invasion de moustiques au programme. Résultat: six abandons dont cinq pour raisons médicales. Si les deux gagnantes (le jury n’a pas pu les départager), Delphine et Isabelle, ont été oubliées, un candidat a su rester lui dans la légende de la télé-réalité, au-delà même de Koh-Lanta: Moundir.

2004 – Pêche au requin, les poteaux mais pas les euros
Le Panama a encore été choisi cette année-là. Dommage, il fait de nouveau un temps pourri, apportant les insectes qui vont avec. Mais cela n’a pas fait peur à Raphaël, l’aventurier avec un grand A de cette édition, dont l’exploit a été de pêcher un requin avec une simple ficelle. A part ça, l’émission a vu s’opposer pour la première fois les femmes aux hommes et, malgré la victoire de Linda sur les poteaux, c’est Philippe qui remporta, au mérite et à l’unanimité, les 100.000 euros grâce au vote du jury final.

 

2005 – Classe mannequin, Mohamed et la chèvre
Retour dans le Pacifique, en Nouvelle-Calédonie, avec cette fois une opposition entre jeunes et vieux. Evidemment, ce sont les apprentis aventuriers qui font la loi ou presque, mais pas trop quand même, Mohamed l’apprendra à ses dépens. Le jeune chauffeur de bus entend s’offrir une chèvre pleine pour le dîner. Scandale sur l’Ile des Pins, Mohamed prend une peine d’isolement sur un îlot abandonné et perd en finale contre la jolie Clémence, future comète télévisuelle.

2006 – L’amour vainqueur malgré un cyclone
Déplacement un peu plus à l’est dans le Pacifique, au Vanuatu, pour cette édition qui veut donner une revanche aux vieux face aux jeunes. Peine perdue, ce sont les juniors qui dominent presque outrageusement les épreuves. L’aventure reste marquée par un cyclone et surtout la love story, première et unique à l’heure actuelle, entre deux candidats: François-David et Emilie. Et l’histoire est belle puisque le couple remporte ensemble le jeu (Emilie sur les poteaux, François-David au jury final).

>> La deuxième partie est à retrouver par ici