La production interne de France 3 menacée

©2006 20 minutes

— 

Mardi, les JT de France 3 ont été trappés en raison d'une grève anti-CPE. Bientôt, c'est peut-être la filière de production interne de la chaîne qui alimentera la contestation. Le rapport de l'inspection générale des finances (IGF) sur l'audiovisuel public, rendu à Patrick de Carolis en mars, préconise de la liquider, au nom de la réduction des coûts. « Plus de 400 salariés sont dispersés dans huit villes de province pour produire à peine quelques dizaines de téléfilms et de reportages par an », explique un proche du dossier. Les six cars régies de la Trois sont aussi mobilisés pour produire Roland-Garros, « Thalassa » ou « Des racines et des ailes », mais doivent à chaque fois se déplacer à Paris.

« Des réorganisations sont nécessaires, reconnaît la direction. Mais Patrick de Carolis est en désaccord avec les propositions de l'IGF. » « Pour l'heure, nous ignorons tout de ses intentions, rétorque la CGT. Nous sommes extrêmement attachés à la production interne et prenons la menace très au sérieux. » D. I.