Sur France 2, De Gaulle oui, la chienlit non !

©2006 20 minutes

— 

Un « Grand Charles » bien nostalgique. Dans son téléfilm, diffusé ce soir et demain par France 2 (20 h 50), Bernard Stora évoque la traversée du désert de De Gaulle, de 1946 à 1958, et y mêle ses souvenirs personnels. « Le Général s'était retiré à Colombey, rappelle le réalisateur. Mon père brocardait la IVe République et parlait du seul recours possible : de Gaulle. En insistant sur sa solitude, en introduisant des chansons et des archives d'époque, j'ai cherché à faire ressurgir cette France que j'ai connue, et qui a disparu. » Pas question, donc, d'évoquer le politicien au pouvoir entre 1958 et 1969, ses ambiguïtés sur l'Algérie et sa rigidité face à la libéralisation des moeurs. « Pourtant, étudiant, j'ai souvent manifesté contre lui, confesse Stora. Mais en abordant ces sujets, je serais passé du portrait de l'homme à celui du politicien, et j'aurais dû me situer pour ou contre lui. Ce n'était pas mon projet. » Ledit projet a nécessité trois ans de travail et sept millions d'euros.

Dan Israel