Les médias, machos dans le monde entier

©2006 20 minutes

— 

Les femmes, quantités médiatiques négligeables.

Dans un rapport publié hier, une ONG, World Association for Christian Communication, dénonce la faible place accordée à la moitié de la population mondiale dans les journaux, radios et télés de 76 pays : les 12 983 reportages ou articles d'info analysés ne citent que 21 % de femmes.

« Cela souligne qu'elles sont absentes des lieux de pouvoir, déplore Isabelle Germain, de l'Association des femmes journalistes.

Mais aussi que les médias sont particulièrement machistes : 85 % des cadres interrogés dans les journaux hexagonaux sont des hommes, alors que les Françaises occupent 45 % des professions intellectuelles supérieures.

» Une discrimination que l'on retrouve dans les rédactions.

« A l'AFP, nous représentons 30 % des journalistes, mais n'occupons qu'un poste de direction sur dix », note Florence Biederman, initiatrice d'une pétition à ce sujet en mai.

Et si la moitié des présentateurs de JT mondiaux sont des présentatrices, elles disparaissent des écrans une fois leurs 50 ans sonnés.

Dan Israel