Carton jaune pour «Intervilles»

©2006 20 minutes

— 

Le virus à l'origine de 77 décès devient argument publicitaire... il fallait oser. La télé l'a fait. « Intervilles plus fort que le chikungunya » est, en effet, le titre d'un communiqué adressé hier aux rédactions. Pierre Betsch, directeur d'Upside TV, en charge des adaptations du concept, tourne jusqu'à samedi à la Réunion une version internationale du jeu. «Je suis fier d'envoyer là un message positif à la population, et plus encore d'avoir convaincu quelque 700 Russes, Chinois et Ukrainiens de venir défier le chikungunya », poursuit-il. Sans les participants, les 700 000 e investis par la production seraient partis en fumée.