La télé allemande agitée par le football

© 20 minutes

— 

« Restez ! » Voici en substance, la supplique qu’adresse depuis lundi à coups de pleines pages de publicités, la chaîne allemande Premiere à ses 3,4 millions d’abonnés. Fin décembre, le vaisseau amiral du bouquet satellite germanique a perdu les droits de diffusion du championnat national de foot, au profit d’Arena, petit opérateur du câble. « Une catastrophe pour Premiere, qui mise tout sur les films et le sport, résume un journaliste économique allemand. Son offre financière était la meilleure, mais elle voulait que la chaîne publique ARD repousse son émission de résumés des matchs du samedi de 18 h à 22 h. Les équipes – et leurs sponsors – ont préféré que le foot reste grand public. » Arena déboursera 720 millions d’euros entre 2006 et 2009 et espère passer de 100 000 à plusieurs millions d’abonnés. Menacée, Premiere pourrait, elle, perdre le tiers de ses clients. D. I.