«Les Français, l'amour et le sexe»: des phrases déjà cultes

TELE Les meilleurs moments de l'émission de M6...

C.Co et C.P.

— 

DR

M6 diffusait lundi soir les deux premiers volets de sa série documentaire «Les Français, l’amour et le sexe», passant en revue les pratiques sexuelles des Français, à travers une série de témoignages. Résultat, un bon carton: la première édition a réussi à accrocher 2,6 millions de téléspectateurs (chiffres Médiamétrie).

20minutes.fr a regardé les deux premiers épisodes «Séduction, préliminaires et positions» et «orgasmes et fantasmes»), et relevé quelques perles. Verbatim (attention, l’émission est interdite aux moins de seize ans, donc les phrases suivantes tirées de l’émission ne sont pas vraiment conseillées aux enfants)…

Découvertes scientifiques

L’introduction de l’émission annonce la couleur. «Dès qu’on est amoureux, notre corps sécrète une enzyme naturelle qui nous donne des ailes», nous révèle le commentateur.

Pour Pascal de Sutter, chercheur et professeur en sexologie, la caution scientifique de l’émission, il y a beaucoup d’effets bénéfiques à l’activité sexuelle. Certains plutôt étonnants . Exemple: «faire l’amour régulièrement allonge l’espérance de vie de 5 ans à 10 ans en moyenne – ça diminue les migraines, les douleurs (…) on devient presque plus intelligent lorsqu’on fait l’amour»

L’importance des préliminaires

Premier couple, Cindy, 27 ans, ex- gendarme en escadron de gendarmerie mobile, et Jean-Freddy, 37 ans, menuisier. Pour lui, c’est sûr, «l’amour il est réciproque dans un couple dès que l’on a trouvé une personne qui est réceptive à l’amour que tu peux lui offrir».

Les préliminaires? Tous ont leur mot à dire dessus: Pour la quadra Claudine, «c’est important d’avoir la langue ou la bouche du partenaire sur mon sexe».
Pour Nicolas, «il n’y a pas meilleur plaisir pour un homme à voir une femme prendre son pied».
Michael, 23 ans, estime pour sa part être «un as des préliminaires» - rien de moins. Mais les choses ont changé : «quand il veut faire l’amour, c’est à l’arrache: il met la main, et hop, c’est parti, il ne prend plus son temps», lui reproche sa copine Tatiana, 23 ans. «Si je te suçerais pas, tu serais pas content (…) Il faut changer, alterner des fois». «Pour que je prenne du plaisir, il faut que je sois au-dessus, que je domine, et que je me serve. Il adore ça!»

Orgasme et fantasmes

Le sujet du second volet de cette série docu: «orgasme et fantasmes». Alors que 90% des hommes déclarent l’atteindre, les femmes ne sont que 76% assure l’émission.

Au fait, c’est quoi l’orgasme? Johanna, 23 ans: « J’ai des orgasmes à chaque fois qu’on fait l’amour. J’ai découvert avec Yohann que je pouvais avoir des orgasmes très forts comme une femme-fontaine. Tu vois, je trempe pas le lit non plus… Honnêtement, la première fois, j’ai cru que j’étais en train de faire pipi».

Thierry estime lui, que c'est «quand on a l’impression d’être un petit bonhomme dans son cerveau, c’est le moment où on est vidé, où on a l’impression que son corps, c’est un morceau de papier desséché».

Entretenir le désir

L'émission tend à prouver que les couples qui fonctionnent sont ceux qui entretiennent la flamme par les fantasmes, les jeux. Amaury et Delphine s'amusent -entre autres- par le langage. «On trouve toujours des trucs drôles, un peu sexuels à se dire» selon Delphine. Comme lorsqu'il revient de la boulangerie, une baguette en main: «J'ai un truc bien gros bien chaud dans mes mains, ça va te plaire»

Hervé et Virginie s'adonnent au candolisme: elle couche avec un autre homme et il regarde. «Ma femme me trompe mais sans vraiment me tromper. (...) C’est une situation où je vois ma femme se faire pénétrer par un autre homme et là je me dis dans ma tête "quelle petite salope, quelle petite chienne". Et c’est excitant. Je me dis quelle petite salope, j’enlève mon pantalon, et là
je dis "ça va être mon tour, tu vas voir ce que tu vas prendre".»

Cette série d’émissions va encore durer trois soirées. celle de lundi se penchera davantage sur les problèmes de couples. Un thème moins glamour, mais qui promet quelques belles réparties.