«The L Word» au coeur de la vie lesbienne chic

© 20 minutes
— 

Après les hommes de « Queer As Folk », les filles de « The L Word ». Dimanche à 21 h, Canal+ diffusera la nouvelle série homosexuelle qui défraie la chronique depuis janvier aux Etats-Unis. Au menu : la vie et les histoires d’amour – assorties de scènes torrides – d’un groupe d’amies lesbiennes de West Hollywood, quartier branché de Los Angeles. Aux Etats-Unis, le programme, diffusé sur la chaîne câblée Showtime, cartonne avec 900 000 téléspectateurs en moyenne. Très soignés, les premiers épisodes se concentrent sur Bette, executive woman qui rêve d’un enfant (incarnée par Jennifer Beals, l’héroïne de « Flashdance »), et Jenny, une étudiante hésitante sur ses choix sexuels. Le tout dans un monde de liberté, friqué et glamour, où l’homophobie n’existe pas... Un monde rêvé que vient brutalement télescoper un docu, diffusé le même jour sur France 5 à 15 h : Au-delà de la haine suit le deuil des parents de François Chenu, battu à mort par trois skinheads à Reims en 2002. Parce qu’il était homo. Dan Israel