Au «Soir 3», le «neuf-trois» filmé par les siens

©2006 20 minutes

— 

« Nos quartiers sont dits sensibles, alors regardons-les avec plus de sensibilité

» Ainsi commençait, mardi, un sujet du « Soir 3 »

Voix hésitante, commentaire presque angélique pour un regard nouveau : celui de Salim Dramé

Membre de l'association La Cathode, à Bobigny, il croque dans ce sujet une cité du Blanc-Mesnil

Sa cité

« Pour apporter mon point de vue et parce que France 3 nous laisse une réelle liberté de ton, nous pouvons montrer une autre facette de nos quartiers », résume-t-il

Ce reportage est le premier d'une série de six

« Nous en diffuserons un par mois jusqu'à l'été », confie Gilles Trenel, rédacteur en chef du « Soir 3 »

« Je ne voulais pas que les banlieues soient sous-traitées jusqu'à la prochaine émeute », précise-t-il

Une façon de tirer les leçons des carences du passé ? « Pas vraiment, explique-t-il

Notre intention est de raconter le “neuf-trois” via les yeux de ceux qui y vivent

Ils ont un vécu différent du nôtre

Leur approche est complémentaire

» David Medioni