Les télés célèbrent Mozart sans musique

©2006 20 minutes

— 

Deux cent cinquante ans après sa naissance, Mozart sera

l'invité d'honneur des 13e Victoires de la musique classique, ce soir (à 20 h 50) sur France 3

Hommage prévisible pour le prodige, dont 2006 est « l'année »

Depuis novembre, Mozart est célébré par télés, radios et journaux

Beaucoup reviennent sur sa vie, ses maîtresses, sa modernité ; plus rares sont ceux qui font résonner ses oeuvres à l'image des Victoires de ce soir

Si les JT de France 2 ont chaque jour de la semaine dernière consacré des reportages au compositeur autrichien, « c'est sous l'angle de sa personnalité : des villes qu'il a fréquentées aux thérapies nées de ses compositions et aujourd'hui très prisées », signale Christophe Héraut, chef du service culture

Mais pour les partitions, c'est vers les chaînes plus confidentielles qu'il fallait se tourner

Ainsi, Arte a programmé en prime time, le « Gala Mozart », qui a drainé un million de téléspectateurs

Bref, Wolfgang est un bon client

Frédéric Lodéon, expert en musique classique de France Inter et coprésentateur des Victoires avec Marie Drucker, le confirme : « C'est un enfant prodige, sa vie a été flamboyante, c'est cela qui intéresse le grand public

» Rien de tel donc qu'un peu de people pour redorer le blason d'un genre musical négligé par le petit écran

« Effectivement, le glamour aide à rendre l'homme plus proche et démocratise son oeuvre », concède Eve Ruggieri, animatrice de « Musiques au coeur » sur France 2

« Le film Amadeus de Milos Forman a plus fait pour le classique que tous les musicologues réunis », ajoute-elle

Jusqu'à en oublier la musique ? « Il faut bien en passer par là », regrette Jean Wittersheim, responsable des spectacles d'Arte

« Mais si in fine, l'oeuvre d'un grand compositeur est mise en lumière, on ne va pas se plaindre », explique-t-il

A Mezzo, où le classique est roi, ce « marketing télévisuel » ne passe pas : « Pour nous, le meilleur moyen d'aborder ce genre reste de l'écouter

» Tous pourtant s'accordent sur un point

L'année Mozart va booster les ventes de disques classiques

Sur le dernier trimestre 2005, les chiffres ont bondi de 6 %, selon le site Disques en France

Mozart, nouvelle star 2006

David Medioni